Plan de route :

10 Décembre 2015 Nous sommes à moins d'un mois du départ. Notre trajet se précise petit à petit. Voici les points clés définis jusqu'à maintenant : 05/01
J'arrive à Sao Paulo pour rejoindre Charlie, arrivée prévue à 5h55 du matin.
Sans passer par la case "maison" ni "dodo", nous partons fissa fissa pour Foz do Iguaçu, petite ville aux frontière du Brésil, du Paraguay et de l'Argentine. Je n'en connais que les photos sur Google, mais franchement, ça donne envie.
Ah si, depuis ce matin, je sais autre chose sur Foz : le médecin chargé de me vacciner contre la fièvre jaune m'a gentiment informé qu'il y avait une épidémie là-bas. Mais passons.
Départ en bus à 16h de SP, arrivée à FOZ à 9h40 du matin.
Nous passerons une nuit sur place, et 2 jours. 07/01
Départ de Foz, en bus à nouveau et de nuit toujours, Direction Argentina !
Arrivée prévue le 08/01 à Buenos Aires, où nous passerons 2 nuits chez une amie de Charlie, avant de retrouver Jérémy.
La triplette latine est au complète, les choses sérieuses et merveilleuses peuvent commencer ! 10/01
Nous partons en avion pour Ushuaia ! Je crois que c'est le moment que nous attendons le plus. La ville la plus Australe au monde revêt quelques surnoms qui font rêver : el "fin del mundo" ou la "Tierra de fuego". C'est aussi là que nous risquons d'avoir le plus froid (je suis une frileuse incorruptible). Mais comme nous sommes dans l'hémisphère sud, en été donc, nous devrions nous en sortir avec une quinzaine de degrés, et un vent très... présent.
Nous nous "baladerons" dans la Patagonie (autant qu'il est possible de se balader dans une région aussi contrastée et exposée aux éléments). 15/01
Nous débuterons la longue remonté du Chili, ce pays tout en côtes maritimes et en hauteur, 4 300 km de long au total. J'espère y parler espagnol et boire du vin Chilien. Ça ne fait pas très sérieux dis comme ça, mais on m'a raconté une histoire qui plaira (ou non) aux amis vinophiles : Les cépages du Chili et de l'Argentine ont été exporté au XVI ème siècle par l'Espagne, mais aussi par la France. Or, au XIXème siècle, un insecte, du doux nom de Phylloxéra, s'est propagé au travers l'Europe, véritable épidémie, ravageant nos cultures. L'Amérique latine a aussi été touchée, mais bizarrement, le Chili a été le seul pays épargné, peut-être justement grâce à sa forte exposition maritime. Nous avons donc dû réimporter des cépages du Chili, ce qui fait ce pays le plus vieux propriétaire de cépages européens. Voila pour la petite histoire. 28/01 Notre impératif est d'être à Santiago le 28, pour prendre l'avion vers Antofagasta (nous épargnant ainsi 19h de bus).
Là nous remonterons vers la Bolivie et le Pérou, nos objectifs sont le Désert de sel - Uyuni, le Machu Pichu et le lac Titicaca. 13/02
C'est la semaine du Carnaval au Brésil ! Ce sera donc le moment de prendre un avion vers une ville sur la côte Est : Recife ou Florianopolis, c'est ce qu'il nous reste à définir ,
20/02 : Sao Paulo, nous revoilà ! Mais le voyage n'est pas tout à fait fini puisque nous irons voir la belle Rio de Janeiro.
Pour ma part, le retour en France est fixé au 03/03/2015. D'ici là, nous en aurons plus dans la tête et dans le cœur .